Le laurier-sauce...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le laurier-sauce...

Message par Gérard-adm le Lun 13 Fév - 11:46

Bien connu pour entrer dans la composition de sauces en cuisine, le laurier (Laurus nobilis) possède aussi des vertus médicinales connues depuis l'Antiquité. Petit tour d'horizon de ses multiples applications

Un peu d'histoire

Le laurier-sauce est un arbre poussant à l'état naturel sur le pourtour méditerranéen. Faisant partie de l'environnement direct des peuples grecs et romains, il était entouré de nombreuses légendes. Dans ses rituels de divination, l'Oracle de Delphes utilisait cette plante. Elle était aussi intimement liée à Apollon et Esculade dieux de la santé et de la médecine.
À Rome, on croyait que le dessèchement de l'arbre présageait un désastre imminent.
Sur tout le pourtour méditerranéen, outre pour les rituels et légendes, le laurier-sauce était utilisé à la fois comme condiment et comme plante médicinale.

Les vertus médicinales du laurier-sauce

Le laurier est depuis toujours utilisé pour traiter les troubles de l'appareil digestif.
Il ouvre l'appétit, stimule la sécrétion de sucs gastriques dans l'estomac, assure une bonne digestion et évite les fermentations.
Il est aussi utilisé pour ses propriétés antiseptiques, c'est pourquoi, il est présent dans de nombreuses marinades.
Le laurier serait aussi un bon expectorant en cas de bronchite et sa poudre ferait tomber la fièvre.
L'huile essentielle de laurier-sauce (qui ne doit jamais être utilisée en interne) est souvent employée sous forme d'onguents pour combattre les courbatures ou les douleurs musculaires. Son action serait aussi bénéfique sur les douleurs rhumatismales. Les décoctions de feuilles ajoutées à l'eau du bain soulageraient aussi les membres endoloris.
Sous forme de cataplasme de feuilles, le laurier-sauce atténuerait la douleur liée aux piqûres de guêpes ou d'abeilles
Le laurier-sauce aurait aussi des propriétés intéressantes sur l'appareil urinaire puisqu'il tonifierait la vessie et d'après Dioscoride (1er siècle de notre ère), il éliminerait les calculs rénaux. Toujours d'après Discoride, son écorce soulagerait aussi les affections du foie.

Comment utiliser le laurier-sauce ?

Les propriétés médicinales du laurier-sauce peuvent être utilisées de façon fort discrète dans la cuisine en ajoutant un bouquet garni contenant du laurier aux sauces et aux plats un peu lourds à digérer. Il peut en outre entrer dans la composition de marinades pour ses vertus à la fois antiseptiques et condimentaires.
Pour constituer une décoction à boire, placez 40 g de feuilles dans une casserole contenant 750 ml d'eau froide. Portez à ébullition et laissez réduire à feu doux jusqu'à obtenir 500 ml de liquide. Filtrez.
Pour réaliser une huile contre les rhumatismes, faites macérer 100 g de feuilles de laurier dans assez d'alcool pour les couvrir. Laissez macérer en bocal fermé pendant 48h. Versez le tout dans un saladier, ajoutez un litre d'huile d'olive et faites chauffer au bain marie. Filtrez et versez l'huile dans une bouteille opaque.
avatar
Gérard-adm
Admin

Messages : 208
Date d'inscription : 17/04/2016
Age : 71
Localisation : Meudon-la-Forêt

Voir le profil de l'utilisateur http://lesjardinsdespaces.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum