LE PAILLAGE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE PAILLAGE.

Message par Gérard-adm le Dim 25 Juin - 16:23

C'est l'été, pensez à pailler 

Voilà enfin l'été ! Le soleil est au rendez-vous faisant pousser les plantes avec vigueur et couvrant le jardin de fleurs.
Puissants, les rayons solaires assèchent le sol. Pour limiter l'évaporation et faire des économies d'eau pensez à pailler. Dans certaines régions l'eau se fait rare en été et des restrictions sont mises en place, si vous n'avez pas pensé à installer des systèmes de récupération d'eau de pluie, le paillage constitue une bonne solution.
Les jardiniers connaissent tous l'adage « un binage vaut deux arrosages » mais rien ne remplace le paillage pour conserver toute sa fraîcheur au sol.
Cette technique qui consiste à poser une épaisse couche de matière organique (paille, BRF, feuilles broyées, résidus de tonte...) au pied des végétaux. Tout l'intérêt de ce type de paillage réside dans le recyclage de ces déchets végétaux qui en se décomposant vont fertiliser le sol.
Il existe d'autres types de paillage comme le paillage minéral, très intéressant dans les rocailles ou pour les plantes réclamant de la chaleur et un sol bien drainé tels les cactus ou lepaillage à base de toiles en fibres biodégradables au fil du temps.
Quel qu'il soit, un paillage bien épais permet d'empêcher la pousse des mauvaises herbes et donc de réduire l'emploi de désherbants dangereux pour l’environnement. Il préserve le sol des agressions climatiques et évite qu'une croûte ne se forme à sa surface, la vie des couches superficielles est ainsi protégée, la terre reste meuble et la pédofaune active.
Autre avantage : il offre un lit idéal pour les fruits et légumes du potager. Fraises, concombres, laitues, melons ne sont ainsi plus souillés par la terre lors des arrosages.
Comme toujours nos conseils de jardinage vous attendent en ce début d'été, ainsi que notre forum où vous pourrez glaner de précieuses astuces.
avatar
Gérard-adm
Admin

Messages : 208
Date d'inscription : 17/04/2016
Age : 71
Localisation : Meudon-la-Forêt

Voir le profil de l'utilisateur http://lesjardinsdespaces.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PAILLAGE.

Message par Marie92 le Ven 30 Juin - 8:45

Merci pour ces conseils Gerard Very Happy
avatar
Marie92

Messages : 13
Date d'inscription : 19/05/2017
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PAILLAGE.

Message par Gérard-adm le Ven 30 Juin - 9:32

Il y en a qui paillent, d'autres non. Tes voisines Béatrix, Anne et Marianne utilisent cette technique systématiquement. 
A bientôt au jardin.

Gérard
avatar
Gérard-adm
Admin

Messages : 208
Date d'inscription : 17/04/2016
Age : 71
Localisation : Meudon-la-Forêt

Voir le profil de l'utilisateur http://lesjardinsdespaces.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Quel paillis employer?

Message par Gérard-adm le Ven 18 Aoû - 11:13

Quel paillis choisir ?


Ornemental ou utilitaire, le paillis est toujours le bienvenu au jardin. Qu'il soit d'origine organique, minéral ou constitué de film plastique, il sera choisi selon des critères bien spécifiques.

Qu'est-ce qu'un paillis ?

Un paillis est une couche plus ou moins épaisse de matériaux étalés sur le sol ayant une grande utilité au jardin. Le paillis limite l'évaporation et garde la terre fraîche plus longtemps, espaçant ainsi les opérations d'arrosage. Il protège les racines du froid, bloque la pousse des herbes indésirables, limite l'érosion et peut avoir une fonction esthétique.

Les divers matériaux

Le paillis peut être constitué de divers matériaux selon sa fonction ou l'effet recherché :

Le paillis végétal

Constitué de matières organiques récupérées au jardin (paille, résidus de tonte, feuilles mortes, BRF-voir article suivant)) ce paillis permet de recycler ses déchets et ne coûte rien au jardinier. En se décomposant, il produit un humus bien fertile qui va nourrir les plantes et dynamiser la vie présente dans le sol. Il doit être utilisé en couche d'au moins 20 cm pour être efficace contre les mauvaises herbes et sera renouvelé assez souvent.
Les 'paillettes' en tous genre (lin, chanvre, céréales...) sont des paillis constitués detiges broyées de végétaux qui sont de bonnes barrières contre les gastéropodes
Il existe d'autres paillis végétaux comme les écorces de pin, très utilisées au pied des rosiers ou des végétaux acidophiles (rhododendrons, camélias, azalées...) car elles acidifient quelque peu le sol. Ce paillis dure plusieurs années, tout comme celui constitué de coques de cacao qui est ornemental mais un peu plus onéreux.

Le paillis en toile ou film

Bien connu des cultivateurs de fraisiers, le film en plastique noir couvre efficacement la surface, empêchant la pousse des adventices tout en réchauffant le sol. Assez économique à l'achat, sa durée de vie est de plusieurs années, mais ce paillis ne constitue pas vraiment une solution des plus écologique !
Les toiles tissées sont à privilégier car elles sont biodégradables sur le long terme. En fibre de lin, jute, coco, elles permettent de couvrir le sol durablement sans perturber la vie de celui-ci car elles laissent passer l'eau et l'air.

Le paillis minéral

Durable, le paillis minéral ne se décompose pas dans le sol. Il est très utilisé en décoration pour créer des contrastes ou des ambiances (jardin zen, rocaille, design...). Des petits galets blancs, de l'ardoise concassée, ou de la pouzzolane apporteront chacun leur teinte spécifique et un effet différent adaptable à loisir au décor.
Les paillages minéraux ont aussi une autre utilité à laquelle on ne pense pas forcément : ils conservent et restituent la chaleur, ce qui est idéal dans les rocailles de cactées ou de plantes aimant particulièrement la chaleur.
Ce type de paillage protège aussi le collet des plantes fragiles de la pourriture.
avatar
Gérard-adm
Admin

Messages : 208
Date d'inscription : 17/04/2016
Age : 71
Localisation : Meudon-la-Forêt

Voir le profil de l'utilisateur http://lesjardinsdespaces.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

LE BRF

Message par Gérard-adm le Ven 18 Aoû - 11:31

Le Bois Raméal Fragmenté ou BRF


Derrière ces trois lettres mystérieuses pour beaucoup, se cache une forme de paillage très intéressante dans le cadre d'un jardinage plus responsable et plus écologique. Voyons en détail de quoi il s'agit ...

Qu'est-ce-que le BRF ?

Ces trois lettres signifient « Bois Raméal Fragmenté » et qualifient un mélange de fragments de rameaux issus du broyage de végétaux ligneux comme les arbustes et les arbres. Les branches broyées de moins de 7 cm, encore un peu vertes contiennent une grandes quantité de protéines, de sucres et de cellulose qui après transformation par la pédofaune serviront de nutriments aux végétaux du jardin. Ce broyat est couramment utilisé comme paillage au pied des plantes de massif mais aussi des arbres ou des plantes potagères.

Intérêts du BRF

L'utilisation du BRF est récente en France mais existe depuis de nombreuses années au Canada.
Cette technique a de nombreux intérêts dont celui de recréer artificiellement le processus naturellement présent en forêt, tout en l’accélérant. Ainsi, rien ne se perd, les branches taillées par le jardinier ou le professionnel sont réduites en copeaux à l'aide d'un broyeur de végétaux. Elles sont ensuite épandues sur le sol qu'elles vont à la fois protéger et nourrir grâce à l'activité de transformation de la micro-faune présente dans la terre.
En améliorant la structure du sol le BRF va d'ailleurs permettre un développement très important de cette procédure. Le sol va ainsi se rééquilibrer progressivement. La transformation de la matière organique en humus est aussi induite par l'action de plus petits organismes comme les bactéries et les champignons. L'augmentation de l'humus assure une meilleure structure de la terre, la rendant plus meuble, le lombric peut alors effectuer son travail d'aération et de fertilisation à plus grande échelle.
Avec un paillage épais en BRF, les besoins en eau seront moindres ce qui vous assurera une économie conséquente sur les opérations d'arrosages.
Les plantes poussant dans cette manne seront bien moins sensibles aux maladies ce qui implique moins de produits de traitements phytosanitaires utilisés.
Le BRF permet aussi de limiter le développement des mauvaises herbes et donc par la même occasion, l'utilisation de désherbant.

Comment utiliser le BRF ?

L'utilisation la plus courante consiste à pailler le sol avec une épaisse couche de BRF qui protégera le pied des plantes de l'évaporation mais aussi de la concurrence des herbes sauvages et qui, comme nous l'avons vu, apportera des nutriments tout en améliorant la structure du sol.
Le BRF peut aussi être utilisé en griffage afin de l'incorporer au sol et convient à tous les types de cultures que soit au potager, au verger ou dans les pots.
Le BRF doit être complété ou renouvelé régulièrement du fait de sa dégradation plus ou moins lente selon les essences utilisées.
avatar
Gérard-adm
Admin

Messages : 208
Date d'inscription : 17/04/2016
Age : 71
Localisation : Meudon-la-Forêt

Voir le profil de l'utilisateur http://lesjardinsdespaces.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum